diagnostic énergétique obligatoire

Audit énergétique obligatoire : nouveau faux départ ? Avec Yannick Ainouche, Président CDI-FNAIM

L’audit énergétique obligatoire sera obligatoire à partir du 1er avril 2023 et non plus à partir du 1er septembre 2022 comme cela été prévu initialement. On parle bien sûr des logements classés F Ou G, donc ceux qu’on nomme « passoires énergétiques ». Nous avons profité d’une rencontre avec Yannick Ainouche, Président de la Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers (CDI-FNAIM) pour lui poser quelques questions. L’urgence dans laquelle cet audit a été mis en place, mais aussi le rapport publié par la DGCCRF ou encore les besoins de structuration d’une filière encore très jeune.


Ecouter aussi : Adaptation de l’habitat au vieillissement – Que fait-on ? Avec Jean-Philippe Arnoux, Directeur Silver Economie chez Saint-Gobain


Audit énergétique obligatoire : le contenu

L’audit énergétique obligatoire comprend notamment :

  • Un état des lieux général du bien (caractéristiques thermiques et géométriques, indications sur les équipements de chauffage, de production d’eau chaude, de ventilation, de refroidissement, d’éclairage).
  • Une estimation de la performance du bâtiment, s’appuyant le DPE.
  • Des propositions de travaux permettant d’atteindre l’amélioration.

Pour chaque étape du parcours de travaux l’audit doit fournir, pour ses principales informations :

  • L’estimation des économies d’énergie.
  • L’estimation de l’impact théorique des travaux proposés sur la facture d’énergie sous la forme d’une fourchette d’économie de coûts.
  • L’estimation du montant des travaux.
  • La mention des principales aides financières mobilisables (nationales et locales).

Source : Service Public.fr


Ecouter aussi sur Les Ondes de l’Immo

Laisser un commentaire