Porte Dorée

L’envers du décor revient au Palais de la Porte Dorée

Une sixième édition déjà pour cet évènement culturel parisien

Un week-end d’animations gratuites, aux côtés d‘artistes contemporains. Et l’accès libre à tous les espaces du Palais, le Musée et l’Aquarium. Du vendredi 3 au dimanche 5 février 2022 au Palais de la Porte Dorée.

L'envers du décor Porte Dorée

Le temps d’un week-end, des artistes contemporains interrogent l’histoire coloniale et la migration. Dans un lieu emblématique de l’architecture Art Déco, ils proposent aux visiteurs des expériences visuelle, sonore et olfactive.

Ci-contre : Force Noire © Les soeurs Chevalme

L’édition 2023 présentée par Charles Vairet, Responsable du service de la programmation culturelle du musée

« Cette édition présente tout d’abord une œuvre commandée à Gaëlle BourgesAbigaïl Fowler et Stéphane Monteiro (association Os). Installation-performance créée pour le Forum, La salle des fêtes est pensée comme une réponse à la fresque monumentale de Pierre Henri Ducos de la Haille et ses allégories des cinq continents. La musique classique occidentale composée en Afrique est également à l’honneur avec une anthologie d’œuvres jouées bien souvent pour la première fois en France. Avec sa fresque réalisée in situ, en chocolat à même le mur, Estefanía Peñafiel Loaiza embaume l’Escalier Nord d’une senteur régressive tout en interrogeant l’histoire d’une industrie intiment liée à la colonisation. La question coloniale est aussi le thème des vitrophanies monumentales des Sœurs Chevalme, tandis que Maëva Longvert, avec En vol, nous parle de déterritorialisation, de migrations et de passages de frontières.

Les concerts de L’Envers du décor sont également surprenants avec l’étrange voyage cinématographique et musical du pianiste Chassol, l’énergie volcanique de l’artiste franco-japonaise Maïa Barouh ou encore Gystère qui nous embarque dans une odyssée musicale et visuelle afro-futuriste. Pour finir, le public est invité à danser avec deux DJ sets : DJ Joakim, figure incontournable de la scène électronique française ainsi que David Votre Chazam et son Grand Choréoké mêlant vinyles et vidéos de danse venues du monde entier. »

Porte Dorée
Palais de la Porte Dorée © Mathieu Nouvel 

Le Palais de la Porte Dorée

Construit par Albert Laprade pour l’Exposition coloniale internationale de 1931, le Palais de la Porte Dorée est situé dans l’est parisien. Il constitue un ensemble Art déco exceptionnel, classé monument historique.

Palais officiel, chargé de symboles, son aménagement a bénéficié de la participation des grands artistes et artisans de l’époque : le sculpteur Alfred Janniot, les peintres Pierre-Henri Ducos de la Haille, Ivanna et André-Hubert Lemaître et Louis Bouquet, les ensembliers Eugène Printz et Jacques-Emile Ruhlmann, les ferronniers Gilbert Poillerat et Raymond Subes. Il abrite aujourd’hui le Musée national de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium tropical. 

Infos Pratiques

Vendredi 3 février : de 19h à 1h
Samedi 4 février : de 10h à minuit
Dimanche 5 février : de 10h à 19h

Gratuit et en accès libre : les installations, les performances et les DJs sets

Sur réservation et payants :  les concerts 

Tarifs : 12/9€

Accès

293, avenue Daumesnil – 75012 Paris Métro 8 Tramway 3a – Bus 46 – Porte Dorée Les personnes à mobilité réduite accèdent au Palais au 293, avenue Daumesnil (entrée administrative)

PALAIS DE LA PORTE DORÉE

293, avenue Daumesnil – 75012 Paris

 www.palais-portedoree.fr

Dans l’actualité également

Laisser un commentaire