les parisiens prennent leur temps pour acheter

Les parisiens prennent leur temps pour acheter !

« Les Parisiens prennent leur temps pour acheter et continuent d’exercer une pression à la baisse sur les prix », souligne Charles Marinakis, Président de Century 21 dans une note de conjoncture qui présente, entre autres, les dernières tendances en matière de prix et de délais d’acquisition à Paris et en France.


ECOUTER AUSSI : Qu'attendre du Président de la FNAIM du futur ? Avec Jean-François Buet, Past Président FNAIM

https://www.congresimmobilierfnaim.com/?utm_source=lesondesdelimmo&utm_medium=banner-site&utm_campaign=congres-2022-lesondesdelimmo

Les parisiens prennent leur temps pour acheter … La note de conjoncture Century 21 octobre 2022

A Paris, le prix du m2 repasse sous la barre symbolique des 10 000 euros !

Cela faisait 3 ans que le seuil symbolique des 10 000€ le m² avait été franchi dans la Capitale. Mais, de confinements en départs vers la banlieue ou la province, l’équilibre offre/demande s’est modifié favorisant un réajustement des prix. 

Comparé à septembre 2021, le nombre de transactions parisiennes est en retrait de -2,3% sur un an. Le prix moyen au m² a chuté de – 5,7% depuis janvier !  Il se situe désormais à 9 758€ (contre 10 348€ au 1er janvier 2022). Soit presque 1 000€ de moins qu’un an auparavant. (10 768€ le m² en septembre 2021). 

Autre fait notable, les délais de vente n’ont jamais été aussi longs à Paris ! En un an, ils se sont allongés de 15 jours pour atteindre -du jamais vu depuis que nous suivons cet indicateur- 96 jours en moyenne en septembre 2022. Ce délai est supérieur à celui constaté France entière, ce qui ne s’était jamais produit précédemment (les délais de vente moyens s’établissent à 86 jours à l’échelle nationale). 

Ces achats sont réalisés majoritairement pour l’acquisition de la résidence principale. Les contraintes réglementaires pesant sur les biens à la location, notamment dans le cadre de la rénovation énergétique, découragent les propriétaires bailleurs et les transactions destinées à l’investissement locatif reculent de -12,6% sur un an.

En France, la situation est plus nuancée

En France, la situation est plus nuancée. L’appétence pour les maisons est toujours forte et le prix moyen au m² continue de progresser de +4,8% depuis le 1er janvier 2022 (pour se situer à 2 626€ le m² en moyenne), ce qui provoque un ralentissement du marché sur ce segment. L’activité recule de 
-14,4% 
comparée à celle de septembre 2021. 

Le prix au m² des appartements recule en revanche depuis le début de l’année (-3,4% par rapport à janvier, pour s’établir à 4128 € le m²), permettant à l’activité de demeurer stable. 


Ecouter aussi sur Les Ondes de l’Immo

Laisser un commentaire