terre crue

Terre crue : la fabrique de Cycle Terre valorise

C’est de terre crue que nous allons parler ici. Plus précisément de matériaux de construction en terre crue. Le principe ? Un processus de fabrication innovant de réutilisation et de valorisation de terres excavées. Cela s’appelle Cycle Terre et Sevran dans le 93 abrite la première fabrique. Dans cet épisode, vous entendrez Teddy Dusausaye, son Directeur Général. 


Terre crue : un matière première tirée des terres excavées

terre crue

Chez Cycle Terre, la matière première des matériaux de construction produits est constituée des terres de déblais (et non pas des terres de carrières). Sont sélectionnées les terres adaptées à la construction sur la base de critères environnementaux et mécaniques. La terre est ensuite préparée, séchée naturellement à l’air libre pendant plusieurs mois avant utilisation. Le premier site de production se situe à Sevran dans le 93 et des visites sont possibles !


ECOUTER AUSSI : La vitrine à l'heure de la sobriété énergétique

Pourquoi implanter une fabrique Cycle Terre sur un territoire ?

Création d’emploi et formation

L’implantation d’un site de production mécanisé permet la création d’emplois sur site mais également hors site pour les acteurs de la construction en terre (pose, mise en oeuvre…).

Amélioration du métabolisme urbain

Par leur excavation et leur transformation locales, les matériaux en terre contribuent à la diminution des flux urbains.

Economie circulaire

La production de matériaux en terre s’inscrit dans un projet d’économie circulaire. Les terres utilisées sont des déblais de chantiers, elles sont ensuite transformées en matériaux puis mis en oeuvre dans le bâti. Enfin de vie, la terre peut retourner à la terre si aucun adjuvant n’a été ajouté.

Favoriser la construction écologique

Les matériaux en terre sont un bon régulateur hydrique et ont des qualités d’invertie thermique permettant de réduire la consommation d’énergie. De plus, ils ne dégagent pas de composés organiques volatiles (COV) et participent donc à la qualité de l’air intérieur.

Création de valeur locale

Les terres sont excavées et mises en oeuvre sur un territoire restreint, ce qui crée localement du développement économique. Le territoire est un maillon clef, à la fois comme acteur du développement de la filière et comme animateur de l’écosystème d’acteurs locaux.

L’exemple de la Métropole du Grand Paris

33 millions de mètres carrés ! C’est le chiffre des surfaces construites ou réhabilitées dans la Métropole du Grand Paris entre 2025 et 2030.

« Pour commencer à intégrer la terre crue dans la construction urbaine, un premier geste fort qui ne bouleverse toutefois pas les pratiques constructives serait d’intégrer 0,025 m3 de terre par m2 de surface de plancher. En moyenne, cela représente environ une à deux cloisons par appartement. En appliquant ce ratio réaliste à 20% de ces constructions, par exemple, pour l’habitat, une à deux cloisons par logement, alors 30 sites de production de la taille de Cycle Terre seraient nécessaires dans le périmètre de la Métropole. » (Source Cycle Terre)

Sources image et informations : Cycle Terre


Egalement sur LES ONDES DE L’IMMO

Laisser un commentaire