• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
(c) Canva pro
baromètre fiducial

Malgré la conjoncture tendue, les relations des entrepreneurs sont au beau fixe avec les banquiers - Baromètre FIDUCIAL

Focus sur les entrepreneurs et leur banque

Parue le 31 janvier, la 74ème vague du Baromètre des TPE, enquête trimestrielle menée par l’IFOP pour Fiducial auprès de 1005 dirigeants de TPE dresse le portrait de petits patrons globalement moins sereins pour leur propre avenir, qui ressentent plus durement les impacts de la conjoncture. Sondés sur leurs prévisions pour 2024, les dirigeants démontrent une forme d’attentisme, tablant quasi majoritairement sur une stagnation de leurs activités. 

Toutefois, en dépit d’une conjoncture particulièrement difficile, les décideurs portent un regard positif sur leurs relations avec leur banque, quelle que soit la situation de leur compte. La banque, ou plus exactement le banquier, serait reconnu pour sa capacité de conseil, y compris dans les moments plus délicats. 

Interrogés sur leurs prévisions pour 2024, 49 % des dirigeants envisagent plutôt une stagnation de leur activité, 30 % veulent miser sur leur croissance et 21 % envisagent plutôt une baisse. Les plus grandes TPE de 10 à 19 salariés et les entreprises de services aux particuliers sont les plus optimistes avec 43 % qui projettent une croissance de leurs affaires. A l’inverse, seules 20 % des entreprises du commerce envisagent une année 2024 plus dynamique.

Extrait 74ème baromètre de conjoncture Fiducial des TPE - 4e trimestre 2023

Baromètre FIDUCIAL #74 – Focus sur les entrepreneurs et leur banque

Malgré la conjoncture tendue, les relations sont au beau fixe avec les banquiers

Le modèle des banques traditionnelles reste largement privilégié

Les dirigeants privilégient très majoritairement simplicité et relationnel pour leur gestion bancaire

  • 78 % des dirigeants de TPE travaillent avec une seule banque

  • 65 % ont domicilié leur compte professionnel et personnel dans la même banque

  • Seuls 7 % ont recours à une banque en ligne, ou l’envisagent

  • Des décideurs très majoritairement satisfaits de leur relation avec leur banque, même lorsque leur situation bancaire est difficile !

    ▪ 43 % évoquent une situation bancaire positive, 47 % à l’équilibre et 10 % négative ;

    Les chefs d’entreprise de l’industrie et du BTP semblent le plus souffrir de situations bancaires négatives (respectivement 16 % et 13 %).A l’inverse, 50 % des patrons des services aux entreprises se déclarent en situation positive.

    ▪ 83 % entretiennent une relation jugée satisfaisante avec leur banque, y compris parmi les dirigeants qui évoquent des situations bancaires difficiles.

    Un taux encore plus élevé chez les entreprises de plus de 3 salariés et les patrons de l’industrie (90 %) et du BTP (86 %), alors même qu’ils sont ceux évoquant des situations bancaires difficiles.

    Ce qui tendrait à montrer que, malgré la situation bancaire des TPE parfois délicate, les banques sont davantage perçues comme des acteurs de conseil et de soutien plutôt que comme des organismes faisant pression sur les patrons et leurs finances, en rupture avec le discours critique des années 2008-2010 à l’égard des banques.

    ▪ Plus de 8 dirigeants sur 10 se disent satisfaits des échanges interpersonnels avec leur banquier : délais pour obtenir des réponses (84 %), accompagnement des projets professionnels (82 %), ou encore connaissance de leur entreprise (82 %).

    ▪ La facilité à ouvrir des lignes de crédit est également jugée satisfaisante par 74% des chefs d’entreprises, dont 20% très satisfaits.

    Et in fine, des décideurs qui envisagent rarement de changer leur organisation avec leur banque, même si le contexte inflationniste pourrait susciter des changements en 2024

    • 25 % des chefs d’entreprise (qui ne l’ont pas déjà fait) envisagent de faire jouer la concurrence avec d’autres banques en 2024 ;
    • 17 % prévoient de travailler avec plusieurs banques en 2024 ;
    • 15 % envisagent enfin de changer de banque.
    La rédaction
    La rédaction
    La rédaction
    La rédaction
    Diffuseur passionné des infos de la sphère immobilière en France et à l’international.

    logo lodli 150Le rendez-vous hebdomadaire du média digital et podcast Les Ondes de l'Immo pour une information immobilier et logement décryptée par les décideurs influents de l'immobilier.

    Nos émissions / Podcasts

    Emission podcast Les Ondes de l'Immo
    Emission podcast La maison de mes rêves
    Emission podcast Newsroom Immo et +
    S'abonner à nos émissions podcasts


    Les Ondes de l'Immo

    Suivez-nous sur les réseaux !

    Emission Podcasts Les ondes de l'Immo
    Emission Podcasts Newsroom
    Emission Podcasts Les ondes de l'Immo
    S'abonner à nos Podcasts
    Sauvegarder
    Choix utilisateur pour les Cookies
    Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
    Tout accepter
    Tout décliner
    En savoir plus
    Analytics
    Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
    Google Analytics
    Accepter
    Décliner